Comment tirer profit du changement de développement sur le marché du gaz naturel – entretien Oilprice.com acheter Bitcoins avec paypal

Voici la situation: Amérique du Nord nage dans le gaz naturel pas cher, alors que les marchés internationaux ont soif et payer une prime. Maintenant que le DOE commence à approuver des permis d’exportation de GNL, les producteurs nord-américains ont incitation majeure à percer, bébé, foret. Pour obtenir un point de vue d’experts sur la prochaine évolution de l’offre de gaz naturel liquéfié, le rapport de l’énergie se tourna vers Cantor Fitzgerald analyste Sam Wahab, qui garde un œil sur l’évolution du pétrole et du gaz à partir de sa base à Londres. Ceci est un entretien incontournable pour tous ceux qui veulent profiter d’un changement potentiellement massive dans les fondamentaux du gaz naturel.

Sam Wahab: le potentiel d’exportation de GNL est un sujet très chaud en ce moment, compte tenu de la forte disparité des prix du gaz aux États-Unis dans


et presque partout ailleurs dans le monde capitalisation boursière de pièces Bitcoin. Déprimées prix du gaz américains offrent une opportunité d’investissement. Les bas prix ont déjà contribué à une résurgence de l’industrie pétrochimique américaine. Les services publics délaissent du charbon à l’utilisation du gaz naturel pour la production d’électricité. Si aux États-Unis devient un important exportateur de GNL, il y aura de bonnes opportunités pour les entreprises ayant une expertise pour faire des acquisitions stratégiques.

La poussée d’exportation de gaz naturel provient du fait que les États-Unis a tout simplement trop de celui-ci. Merci à l’essor de l’énergie a conduit la fracturation hydraulique, les prix du gaz naturel américains se sont effondrés. De nombreux puits forés récemment ont été fermés parce que les coûts de pompage plus que le gaz peuvent être vendus dans le marché. Mais les prix du gaz dans d’autres régions du monde ne sont pas loin d’être aussi faible. En Europe, les prix du gaz sont cinq fois plus élevé que dans les États-Unis Cette disparité offre une incitation incroyable pour les entreprises d’énergie pour mettre leur gaz sur un navire et l’envoyer à l’étranger.

SW: Le ministère de l’Énergie a 20 demandes d’exportation en attente. La plupart des applications sont de petites entreprises, mais les installations peuvent être utilisés pour expédier du gaz pour les grandes compagnies pétrolières, dont BP Plc (BP: NYSE; BP: LSE), Royal Dutch Shell Plc (de RDS.A: NYSE; RDS.B : Bourse de New York), Exxon Mobil Corp. (XOM: NYSE) ou Chevron Corp. (CVX: NYSE) Bitcoin graphique en chandelier. Le gouvernement a adopté une approche prudente sur les exportations. L’Energy Information Administration rapporte que les exportations de gaz naturel augmentent, les prix du gaz pourrait augmenter entre 3-9%, ce qui se traduit par une augmentation de 1-3% dans les factures d’électricité pour les consommateurs résidentiels. Dans l’ensemble, les pertes d’emplois manufacturiers en raison de l’augmentation des exportations devraient être minimes, et devraient être plus que compensé par les effets économiques positifs de forage accrue et une plus grande recettes d’exportation.

les fabricants américains restent préoccupés que trop l’exportation pourrait augmenter le prix du gaz naturel, qui est une source d’énergie pour la fabrication de plastiques et les polymères et les produits chimiques industriels. Mais les fabricants ont récemment lancé plus de 100 nouveaux projets visant à tirer profit des faibles prix du gaz naturel de l’Amérique, et ils ont investi des milliards de dollars en créant un demi-million de nouveaux emplois quel pays comme monnaie Bitcoin soutient. À l’avenir, les fabricants affirment que 5 millions d’emplois pourraient être sur la ligne si les exportations ne sont pas traitées correctement, même si elles sont prudemment à l’aise avec le rythme assez lent de l’approbation à l’exportation. Personne ne prévoit que les 20 permis seront approuvés.

SW: Je ne vois pas l’augmentation des prix considérablement moins que les exportations sont déployées sur une grande échelle. L’Amérique est assis sur plus de gaz qu’il va utiliser au niveau national pour une période assez longue. Il y aura une pression sur le consommateur final, si les prix ne montent, mais je ne vous attendez pas à un jeu énorme. Le consommateur américain a connu une longue période de bas prix du gaz après le boom de schiste américain: Toutes les choses ont une fin.

SW: L’accès à un grand marché avec des prix au comptant plus élevés sera toujours positif pour les explorateurs juniors aux États-Unis, comme cela augmentera invariablement la commercialité de l’exploration et du développement. Ceci est particulièrement important après la longue période de consolidation sur le marché américain, et la chute spectaculaire de l’exploration pour le gaz après le boom de schiste américain.

En Europe, les dernières années ont vu une importante, mais sans succès d’entraînement pour répliquer aux États-Unis en utilisant les mêmes techniques de fracturation hydraulique utilisées en Amérique du Nord. Juniors, comme Plc San Leon Energy (SLE: LSE, SLGYY: OTCBB), Aurelian Oil & Gas (qui a récemment fusionné à San Leon) Ressources et 3 Jambes (3LEG: LON) ont tous profité de la pléthore de ressources gazières non conventionnelles en Europe et un environnement comparable de prix élevé du gaz du continent.

Dans le R.U., la récente inscription sur l’exploration de l’huile de schiste et de gaz a permis de remettre l’accent à l’exploration là. Igas Energy Plc (CISA: LSE) vient d’annoncer que ses licences en Angleterre du Nord-Ouest pourrait contenir entre 15 et 172 billions de pieds cubes (TCF) de gaz. Bien que ce soit une estimation préliminaire, il est beaucoup plus élevé que ce qui était précédemment envisagé.

Ailleurs dans le monde, une entreprise très intéressante a attiré mon attention: Falcon Oil & Gas Ltd. (FO: TSX.V; FOG: AIM, FAC: ESM) prix de Bitcoin en Inde. Il fonctionne en Australie, en Afrique du Sud et la Hongrie. Il a récemment été admis à l’Alternative Investment Market de Londres. La diversification géographique est un aspect essentiel du portefeuille de Falcon, la société dispose d’un potentiel de ressources classique considérable dans l’ensemble de ses actifs: la société détient 14,7 millions d’acres au total.

Falcon avantages de relations avec des partenaires bien établis, à savoir Hess Corp. (EME: NYSE) en Australie et Gazprom (OGZD: LSE, GAZ: FSE, GAZP: MCX, GAZP: RTS, OGZPY: OTC) en Hongrie. Ces alliances peuvent aider à mener l’entreprise à travers les phases initiales et fournir des compétences techniques et des ressources financières. Falcon se lance dans un programme de travail actif jusqu’à la fin de 2014 aux côtés de ces partenaires solides de l’industrie. sont attendus des transactions supplémentaires pour réduire l’exposition financière de derisking son important portefeuille. Compte tenu de notre attente que le forage de gaz de schiste à court terme de Falcon en Hongrie sera suivie d’une décision de forer cinq puits réalisés en Australie, nous estimons que le prix actuel de l’action Falcon sous-estime son potentiel matériel dans sa base d’actifs.

TER: Lorsque nous avons parlé Décembre dernier, vous étiez optimiste sur CBM Asia Development Corp. (TCF: TSX.V) prix de l’action a chuté -dont et Tethys Petroleum Ltd. (TPL: TSX; TPL: LSE) Cours -dont a augmenté. Quelle est votre opinion actuelle sur ces deux entreprises?

SW: Je reste très optimiste sur les deux sociétés Nouvelles Bitcoin alimentation. CBM Asia a une année active avant avec un programme de travail qui est orienté vers la première étape de production pilote. La société intègre deux programmes pilotes, l’un dans le bassin de Barito et l’autre à Sumatra centrale, ainsi que des activités de déshydratation à la Sekayu CFP et le Kutai Ouest CBM CFP. De manière significative, les pilotes de production sont prévus dans les zones où CBM Asie détient qu’opérateur, ce qui évite le recours à des partenaires extérieurs. En outre, un accord récent de coentreprise de la société à la ferme dans le bassin de Barito Exxon les blocs CBM, ainsi que PSCs potentiels et des études conjointes dans le bassin de Kutai, est clairement importante. À notre avis, l’accord offre une combinaison de force technique et financière, ainsi que l’efficacité opérationnelle qui sera crucial dans le développement des bassins. Cet accord débloque le potentiel de hausse identifiés par l’analyse des données initiales. Notre modèle calcule le potentiel de 9,7 Tcf net recouvrable, qui, si elle est confirmée, pourrait être transformationnelle pour CBM Asie.

Tethys Petroleum reste sur la bonne voie et le cours de l’action a enregistré des résultats conformes aux attentes suite à la ferme de ses actifs tadjiks la société à Total (TOT: NYSE) et China National Oil and Gas Exploration et développement (CNODC) valeur Bitcoin 2012. Tadjikistan représente une proposition tout à fait différente pour les investisseurs, à notre avis. Tethys a une dans la CFP Bokhtar intérêt effectif de 28% suite à l’achèvement de la négociation de ferme-out, ce qui représente une proportion importante du canon 27500000000 externe validé (27,5 Bbbl) de base prospective des ressources récupérables.

Tous les détails du programme 2013-2014 seront annoncés très prochainement; cependant, nous nous attendons à 2013 consister en une étude sismique et l’interprétation ultérieure des données suivie d’une exploration en profondeur et en 2014. Nous attendons aussi à d’autres forages d’exploration et de développement au Kazakhstan que la société continue de cibler leur 1.3 Bbbl ressources prospective récupérable moyenne brute base.

SW: Toute augmentation de la demande et un changement résultant des prix attirera toujours l’exploration junior. Néanmoins, le coût même impliqué dans le montage d’un programme d’exploration pure jeu dans le golfe du Mexique est une barrière à l’entrée. Une entreprise de noter que je couvre dans le Golfe est l’énergie XXI (EXXI: NASDAQ). Il est entré dans la région en 2005 et a acheté des actifs clés d’Exxon en 2010. Le potentiel des exportations américaines a poussé la société à investir dans le Golfe encore plus cette année historique d’Bitcoin. La société a consacré un budget programme de dépenses en immobilisations de 750 M $ (750 M $). Environ 75% de l’exercice de forage de développement des objectifs budgétaires 2013 de l’entreprise, et 25% des objectifs budgétaires des forages d’exploration.

Energy XXI dispose d’un portefeuille géographiquement ciblée avec certaines des plus grandes marges de l’industrie. Il se concentre sur le développement de propriétés acquises pendant la montée en puissance d’un programme d’exploration complémentaire conçu pour fournir une croissance organique. En outre, il a plus de 120 millions de barils équivalent pétrole (120 Mbep) dans les réserves prouvées. Il est mis à bientôt produire 50.000 barils équivalent pétrole par jour, dont 70% est l’huile. Les signes semblent bons pour cette entreprise.

SW: L’abondance soudaine de gaz naturel pas cher a considérablement changé la façon dont aux États-Unis produit et consomme de l’énergie. Modernes centrales alimentées au gaz naturel produisent de l’énergie beaucoup moins cher par rapport aux centrales au charbon bitcointoyou com. La combustion du gaz naturel, qui est centrale principalement du méthane, produit beaucoup moins de dioxyde de carbone que la combustion du charbon au gaz un moderne émet environ deux cinquièmes du carbone d’une centrale à charbon émet modernisés. Certains économistes disent qu’il est difficile d’exagérer l’importance de la disponibilité soudaine du gaz naturel pas cher. À mon avis, il est le plus grand changement dans notre système énergétique puisque l’énergie nucléaire fait partie du réseau électrique il y a 50 ans.

Cependant, l’application de l’économie simple, les services publics pourraient revenir à l’utilisation du charbon plus à l’avenir que la demande accrue rend le gaz naturel plus cher. Et les pays en développement sont à l’origine aux États-Unis en termes de remplacement du charbon par le gaz. Mais la tendance de remplacement est de plus en plus. Au cours des 20 prochaines années, la demande mondiale de gaz naturel devrait augmenter de façon spectaculaire, alimentée par la croissance économique rapide en Asie Bitcoin à l’euro graphique. Avec le développement du GNL, de nombreuses entreprises se positionnent pour tirer profit de ce marché émergent.

SW: C’est une figure difficile à calculer. Il y a beaucoup de forces sociales et économiques en jeu, y compris les émissions de carbone et des protocoles de changements climatiques que le gouvernement tente de mettre en place. Les gouvernements pourraient même interdire l’utilisation du charbon. À mon avis, les prix du gaz pourraient augmenter de façon spectaculaire aux États-Unis, et le gaz serait encore l’option préférée au charbon.

SW: Alors que les prix du pétrole et du gaz montent et descendent, il y a une résurgence globale des marchés de l’énergie régionale et mondiale tirée par la demande accrue des économies asiatiques, dont la Chine, l’Inde et la Corée. Les besoins d’investissement qui accompagnent la résurgence devraient ouvrir la voie à la fusion soutenue et l’activité d’acquisition sur le prix à long terme de Bitcoin en 2010. En ce qui concerne le GNL, les investisseurs doivent prendre en compte le mouvement probable de l’offre et de la demande au fil du temps.

Sam Wahab a commencé sa carrière chez PricewaterhouseCoopers (PwC), où il est qualifié comme lauréat du prix comptable agréé. Sur l’équipe d’énergie de PwC, il se spécialise dans l’assurance et le conseil des transactions. Ses clients inclus Royal Dutch Shell et JKX Oil & Gaz. Après un passage dans l’équipe de recherche pétrolière et gazière à Arbuthnot Securities, Wahab a rejoint Seymour Pierce en 2011. Il dirige maintenant la recherche sur l’équité pétrole et du gaz à Cantor Fitzgerald. Sa couverture comprend les sociétés effectuant des opérations mondiales sur plusieurs bourses.