Xbi investit dans un secteur de pointe – spdr biotech etf (nysearca xbi) à la recherche d’emplacements alpha bitcoin

Alors que personne ne peut choisir des investissements qui sont garantis pour battre le marché, je crois qu’il y a des raisons clés d’investir dans le SPDR Biotech EFT (XBI). C’est un ETF axé sur le stade précoce sociétés de biotechnologie qui utilisent la science de pointe pour découvrir, développer et fournir des thérapies innovantes et des médicaments pour les personnes atteintes de maladies graves comme le cancer, le diabète, les maladies dégénératives et les maladies rares.

Ces entreprises peuvent livrer rendements élevés dans les années à venir, soit en créant de la valeur pour les actionnaires grâce à la commercialisation de médicaments et de traitements révolutionnaires, soit grâce à la prime importante versée aux actionnaires des sociétés acquises. Cela me rend confiant que XBI peut être un artiste moyen sur des périodes plus courtes, mais un artiste au-dessus de la moyenne sur une plus longue période de temps.


Comme les performances passées peuvent être le signe d’un bon investissement, il est bon de constater que XBI a surperformé le S&P 500 depuis sa création.

Cependant, un des défis majeurs à relever lorsqu’on investit dans des entreprises à croissance rapide est la nécessité de mieux comprendre l’industrie et de surveiller les actions de plus près que dans les secteurs traditionnels tels que les télécommunications, les services publics, l’industrie ou l’énergie. Ce n’est pas différent lorsqu’on investit dans l’industrie biotechnologique.

Les investisseurs qui ne sont pas familiers avec l’industrie de la biotechnologie ou qui ne veulent pas passer beaucoup de temps à faire des recherches et à surveiller de près les sociétés ne devraient pas investir dans des actions biotechnologiques individuelles. Investir dans les FNB sectoriels est une approche plus appropriée.

Les innovations biologiques, notamment la technologie de l’ADN, les cellules T cancérigènes, la thérapie génique et d’innombrables nouveaux traitements ont amélioré la vie de millions de personnes à travers le monde. Le développement de ces thérapies et d’autres créera beaucoup d’opportunités pour les investisseurs dans un proche avenir.

Cependant, il y a des défis spécifiques à tirer profit de ces opportunités. Une simple sélection de titres basée sur les bénéfices, les revenus ou d’autres données financières peut ne pas révéler les prochaines actions biotechnologiques multigègers (actions qui donnent un rendement de plus de 100%, multibondger est le terme inventé par Peter Lynch dans son livre de 1988 Wall Street).

La plupart des indicateurs financiers, des ratios et des modèles quantitatifs ne sont pas des outils décisionnels appropriés pour déterminer s’il faut investir dans la plupart sociétés de biotechnologie. Vous devez faire des recherches sur le marché potentiel d’un médicament, déterminer s’il existe des produits concurrents et, plus important encore, prédire si le produit obtiendra l’approbation finale. Vous n’avez pas besoin d’être un médecin pour analyser un stock de biotechnologie, mais vous devez comprendre le domaine de la biotechnologie dans lequel la société est située, et vous devez être en mesure d’évaluer adéquatement si le risque d’investir dans l’entreprise est vaut la récompense.

Lorsque vous investissez dans des actions individuelles, il est important d’avoir un équilibre entre les actions les moins volatiles, les grandes capitalisations et les plus rémunératrices. entreprises en phase de démarrage. Cependant, les investisseurs doivent garder à l’esprit que parfois les stocks à un stade précoce diminuent de plus de 50 pour cent en une seule journée.

La promesse des entreprises de biotechnologie en démarrage est énorme, tout comme les risques et l’incertitude du développement de produits. La plupart des premiers stades sociétés de biotechnologie échouer soit parce que leurs produits ne sont pas efficaces, ils rencontrent des problèmes de sécurité, ou ils ont des liquidités insuffisantes pour les essais cliniques ou les opérations commerciales. Les coûts de la recherche et du développement sont extrêmement élevés – le développement d’un nouveau médicament dépasse maintenant les 2,5 milliards de dollars.

En plus de l’obstacle de coût, il y a une probabilité écrasante d’échec, car environ 90% de tous les nouveaux médicaments potentiels n’obtiennent pas l’approbation (taux de succès de développement clinique 2006-2015). Même les recherches les plus prometteuses se soldent souvent par un échec et les baisses de cours de plus de 50% sont monnaie courante. C’est un risque inhérent à cette entreprise; la science ne coopère pas toujours.

La nécessité de bien comprendre et de surveiller chaque action transforme l’investissement dans des actions de biotechnologie individuelles en une tâche qui peut ne pas convenir à la plupart des investisseurs non professionnels. Les investisseurs qui ne sont pas familiers avec l’industrie de la biotechnologie ou qui ne veulent pas passer beaucoup de temps à faire des recherches et à surveiller de près les sociétés peuvent choisir d’investir dans le secteur par le biais des FNB.

La diversification est la principale raison pour laquelle on peut soutenir que les FNB sont des moyens plus sûrs d’investir dans des actions de biotechnologie. Si un stock biotechnologique individuel perd 70% en une journée en raison de résultats médiocres, les actionnaires perdraient 70% de l’investissement. Dans le cas d’un FNB, la perte pour le porteur pourrait être beaucoup moins élevée puisque la part serait une portion beaucoup plus petite de l’indice.

Un inconvénient potentiel d’un ETF est que vous n’êtes pas en mesure de choisir un domaine de recherche spécifique dans lequel vous souhaitez investir. Par exemple, si vous souhaitez investir dans des sociétés susceptibles de guérir le cancer, les maladies du foie gras non alcooliques ou la maladie d’Alzheimer, les ETF sont trop larges. Malheureusement, il n’est actuellement pas possible d’investir dans ces domaines spécifiques via les ETF.

Récemment, la manie des fusions a frappé le secteur de la biotechnologie. Par le passé, le FNB iShares Nasdaq Biotechnology a augmenté de plus de 3% en un jour. Cette année, les transactions en biotechnologie ont été les plus chaudes depuis plus d’une décennie. Les banquiers font état d’un nombre de discussions supérieur à la moyenne qui pourrait déboucher sur de nouvelles activités jusqu’en 2018. Un autre vent arrière pour les petites capitalisations vient de Chine

Les investisseurs chinois injectent de l’argent dans des start-ups américaines, de sorte que des sociétés de santé révolutionnaires sont inondées d’argent. Beijing cherche à devenir un leader mondial dans le domaine des nouveaux médicaments, et les décideurs politiques veulent encourager plus d’innovation dans l’économie chinoise à forte intensité de fabrication. En permettant plus d’investissements dans les sociétés de biotechnologie américaines, le pays peut accéder plus tôt et plus facilement à de nouvelles thérapies qui auraient déjà été mises en marché auparavant dans l’Ouest. En fin de compte, les investisseurs chinois visent à partager le potentiel rendements élevés des développements médicaux révolutionnaires. Le moyen le plus sûr d’investir dans la biotechnologie

Investir dans des actions individuelles peut ne pas convenir à la plupart des investisseurs non professionnels en raison de la nécessité de bien comprendre et de surveiller chaque action. Les investisseurs devraient également se rappeler qu’investir dans entreprises en phase de démarrage avec une faible diversification peut être très risqué. Par conséquent, une manière plus sûre d’investir dans la biotechnologie est de passer par un secteur ETF, XBI et IBB étant les deux plus importants dans le domaine de la biotechnologie.

Je pense que la meilleure option pour les investisseurs à long terme à la recherche d’opportunités de croissance dans l’industrie biotechnologique est l’achat de l’EFT SPDR Biotech. La plupart des avoirs de l’ETF sont entreprises en phase de démarrage en se concentrant sur les maladies rares et les thérapies de pointe. Ces sociétés peuvent générer des rendements élevés dans un futur proche, soit en créant de la valeur pour les actionnaires grâce à la commercialisation de médicaments et de traitements révolutionnaires, soit grâce à la prime importante versée aux actionnaires des sociétés acquises. À emporter

Le secteur de la biotechnologie est un domaine où les innovations sont capables de révolutionner notre façon de traiter les maladies et les handicaps. La perspective d’améliorer la qualité de vie de ceux qui souffrent apporte un grand potentiel de profit pour les entreprises et leurs actionnaires. Comme toujours, les grandes opportunités comportent également de grands risques. Investir dans la biotechnologie nécessite une meilleure connaissance des particularités de l’industrie, un suivi attentif des tendances du secteur et un suivi plus fréquent des stocks.