X-carve hackaday bitcoin etf date d’approbation

‘Membre StarCraft? Ooooh, je suis membre de StarCraft. Le jeu original et l’extension Brood War sont maintenant gratuits. Un nouveau correctif résout la plupart des problèmes de fonctionnement d’un jeu vieux de 20 ans et améliore considérablement le jeu sur LAN (‘membre quand vous pouvez jouer à des jeux vidéo sur un LAN?) Et vous pensiez que vous alliez avoir du temps libre cette semaine .

Il y a environ un an, [Mark Chepurny] a construit une botte de poussière pour son routeur CNC Shapeoko. Le SuckIt (pas le meilleur nom possible, d’ailleurs) est un moyen simple et facile d’ajouter de la poussière à un X-Carve ou à un Shapeoko 2. Les gens d’Inventables ont tendu la main à [Mark] et apporté quelques améliorations. Maintenant, le système de contrôle de la poussière X-Carve renommé.


C’est un accessoire de vide approprié pour le X-Carve avec la mise à la terre et une chaussure de brosse soignée.

Je ne sais pas si c’est une blague ou pas. C’est certainement possible, mais je doute sérieusement que quiconque aurait la patience de transformer PowerPoint en une machine de Turing. C’est ce que [Tom Wildenhain] a fait pour une conférence éclair à SIGBOVIK 2017 au CMU. Il y a un document (PDF), et le fichier PowerPoint / Turing Machine est disponible.

System76 construit des ordinateurs. Ils se concentrent sur les ordinateurs qui fonctionnent bien sous Linux, et ils ont suscité un intérêt dans le monde Open Source. System76 est en train de déplacer la fabrication en interne. Auparavant, ils ont externalisé leur travail de conception et de matériel à des sociétés extérieures. Ils vont d’abord travailler sur les ordinateurs de bureau (les ordinateurs portables sont beaucoup plus durs et viendront plus tard), mais avec un peu de chance, nous verrons un bon ordinateur portable ouvert dans quelques années.

Rappelez-vous la semaine dernière quand une entreprise a essayé de marquer le mot «makerspace»? Cette entreprise est rapidement revenue à la raison après quelques réactions de la communauté. Ce n’est pas tout, car ils avaient aussi une demande de marque pour le mot «FabLab». Pas de soucis, car cela a également été réglé en peu de temps. Publié dans Colonnes Hackaday, Liens Hackaday Tagged power point, Powerpoint, starcraft, system76, marque déposée, X-Carve

Introduit l’année dernière comme une amélioration sur le très populaire routeur CNC Shapeoko, le X-Carve by Inventables est devenu une machine très respectée dans la communauté. C’est encore mieux si vous lancez une broche DeWalt, ce qui vous permet de couper presque tout ce qui n’est pas en acier. Avec une mise à jour récente du X-Carve, il est encore plus performant, avec les meilleurs mods et suggestions de la communauté qui s’est développée autour de cette machine.

La dernière itération de la X-Carve comprend des pilotes plus puissants, une meilleure rigidité et un dissipateur thermique pour la broche. Ce dernier élément est un peu intéressant de kit – le routage prend du temps, et un moteur de 1¼ HP va transformer l’électricité en chaleur très efficacement.

En plus des routeurs carrés de 500 mm carrés et 1000 mm auparavant disponibles, une nouvelle machine de 750 mm est disponible. Toutes les machines disposent d’une nouvelle boîte électronique pour le X-Carve, le X-Controller. Cette «boîte à cerveau» est une source d’alimentation combinée, un pilote pas à pas et un contrôleur de mouvement intégrés dans une seule boîte. Les moteurs pas à pas sont capables de fournir 4A à un moteur, sont capables de micropas de 1/16, et ont des connexions pour les interrupteurs de fin de course, la vitesse de commande de la broche, une sonde Z et des sorties pour les aspirateurs ou systèmes de refroidissement. Le contrôleur sous-jacent est basé sur grbl, ce qui fait de cette boîte de cerveau une base très solide pour toute construction CNC à 3 axes. Le format «brain box» semble être le mode de fonctionnement du marché des amateurs de CNC, compte tenu des rumeurs et rumeurs selon lesquelles Lulzbot vendrait son brainbox Taz6 indépendamment d’une imprimante 3D.

Le nouveau X-Carve est disponible dès maintenant, avec une machine de 1000 mm de large chargée à environ 1400 $. C’est comparable à beaucoup d’autres machines avec le même volume, contrairement aux machines CNC chinoises 3040, vous n’avez pas besoin de trouver un vieux portable avec un port parallèle. Publié dans cnc hacks, Nouvelles Tagged brainbox, cnc, Inventables, routeur, shapeoko, X-Carve

Dans les années 80 et 90, la construction d’un circuit imprimé de qualité professionnelle était une proposition coûteuse. Même si vous pouviez vous permettre quelques panneaux de votre dernier tableau, mettre des composants dessus était un autre processus coûteux. Maintenant, nous avons des PCB bon marché, des fours à souder à base de grille-pain, et tout le reste pour fabriquer des planches finies bon marché à l’exception des machines de prélèvement. L’entrée des demi-finalistes de ProtoVoltaics pour le prix Hackaday est la réponse à ce problème. Ils prennent une machine CNC bon marché et prête à l’emploi et la transforment en une machine de pick and place qui serait une addition bienvenue à n’importe quel atelier de hackerspace ou de garage bien équipé.

Au lieu de construire leur propre robot cartésien, ProtoVoltaics construit leur choix et place autour d’un X-Carve, un routeur CNC qui peut être construit pour environ $ 1000 USD. Pour cette plate-forme, ProtoVoltaics ajoute toute la mécanique et l’intelligence pour transformer quelques webcams et une machine CNC en un choix approprié et placer la machine.

Bien sûr, un choix et placer la machine n’est pas utile sans feeders, et pour cela, ProtoVoltaics a construit ses propres feeders open source. Mettez tous ces éléments ensemble, et vous avez une machine capable de placer jusqu’à 1000 composants par heure; plus que suffisant pour toute production à petite échelle, et suffisant pour certaines séries assez importantes de produits réels.

Quand il s’agit de petites machines à découper à commande numérique pour les hackerspaces et les garages extrêmement bien équipés, le Shapeoko, ou quelque chose comme ça, a été la machine par défaut. Il est tout simplement simple – un Dremel attaché à des rails linéaires – et est utile pour tout, depuis le fraisage de cartes de circuits imprimés jusqu’au routage de projets de menuiserie complexes en passant par le dessin d’un stylo. Maintenant, [Bart Dring], le gars derrière les lasers Buildlog.net et Inventables ont fait équipe pour créer la prochaine génération de machines à sculpter. C’est ce qu’on appelle le X-Carve, et bien qu’il soit entièrement compatible avec le Shapeoko 2, il apporte quelques améliorations qui en font une machine bien meilleure.

Le X-Carve supprime la broche à base de Dremel et la remplace par quelque chose qui peut produire du couple. Il y a une broche 24VDC dans l’arrangement de stock qui te donnera le contrôle de vitesse par l’intermédiaire de Gcode. Il y a, bien sûr, des adaptateurs pour s’adapter aux routeurs Dewalt et Bosch les plus couramment utilisés dans ces types de machines.

En ce qui concerne le portique, les axes X et Y sont makerslide; pas de changement là-bas. La vis de l’axe Z est équipée d’une tige filetée Acme, une amélioration par rapport à la tige filetée M8 que l’on retrouve dans presque tous les autres kits de bricolage. La machine entière est fondamentalement toutes les améliorations qu’un Shapeoko devrait avoir, avec des coins plus forts, des moteurs de NEMA 23, et une rigidité accrue.

Il existe quelques versions de la X-Carve, allant d’un kit de mise à niveau au Shapeoko 2 à un kit entièrement chargé avec un mètre carré d’espace machine. Le gros kit haut de gamme est livré pour environ 1250 $, mais un kit plus petit avec des rails de 500mm, NEMA 17s, et une vis filetée à tige filetée est disponible pour environ 800 $.