Trop de nitrate causant une carence en calcium – le forum des fosses planté bitcoin euro kurs

J’ai récemment récupéré mon 60g, en remplaçant un énorme support de val qui couvrait presque la moitié du plancher de la citerne avec encore plus d’épées et de plantes à tige, et au cours des dernières semaines, j’ai commencé à voir des signes de carence en calcium (croissance rabougrie, tordue) sur ma weed sirène et toutes mes rotalas (macranda, macranda étroit, colorata et wallichii). L’ammania commence tout juste à avoir l’air un petit peu chétif, mais pas encore tordu. Tout le reste (8 espèces différentes d’épées, lagenandra, hygro corymbosa et pinnadifida, hydrocotyle, et marsilea) se développe explosivement dans la nouvelle abondance de lumière maintenant que le val est parti.

Cependant, avec le val disparu, mes nitrates ont augmenté considérablement plus vite que je l’avais prévu.


Auparavant, ils tournaient régulièrement autour de 10 ou 15 ppm depuis un an et demi, mais ils sont maintenant plus près de 80 ppm (et OMG, oui, je vais faire un changement d’eau! Deux en fait: un aujourd’hui et un demain pas choquer le poisson pauvre. J’ai testé aujourd’hui et à propos étouffé lorsque le tube à essai est devenu rouge). L’ammoniac et le nitrite sont à 0, le pH est tombé à 6 d’environ 6,5 auparavant.

En fait, même si je n’ai pas de trousse de test KH, je soupçonne, d’après la chute massive de PH, que ma dureté dans le réservoir a également atteint son maximum. L’eau d’essai a montré 6, mais c’est aussi bas que le test peut lire. Cela aurait pu être plus bas. Mon robinet est à environ 7,6 à 7,8 du robinet et peut laisser des taches d’eau dure sur les verres si je ne sèche pas avec une serviette.

Cela signifie que beaucoup de calcium s’est épuisé très rapidement. Il y a 9 épées dans ce char qui ne poussent comme des affaires de personne, et les hygro et ludwigia essaient de manger tout le dos du char. Même les brins de buce que j’ai flottant dans un panier à frites avec mes bébés cories sortent plusieurs feuilles par semaine. Je n’ai jamais vu des choses s’envoler comme ça avant.

J’ai fait 15% de PWC juste après le dernier post, et je suis sur le point de faire un autre dès maintenant. La différence de PH entre mon robinet et le réservoir est si important, je ne veux pas tuer mon poisson pauvre avec des paramètres soudains et massifs, ils font un changement de 50% d’un seul coup, d’autant plus qu’aucun ne montrait auparavant de signes de stress (ils proviennent tous d’une eau douce à pH bas dans la nature). Je vais devoir en faire un autre demain, et une ou deux autres motomarines dans les prochains jours pour remettre les choses en ordre.

Le manque de calcium comme facteur limitant pourrait-il ralentir l’absorption des nitrates? Je sais que j’ai réduit un peu la biomasse végétale avec le remplacement de mon val (quand les nouvelles pousses seront complètement plantées), mais c’est la première fois en près de deux ans que les nitrates dépassent 10- 15ppm. C’est pourquoi je n’ai pas compris le problème plus tôt: j’ai testé paresseusement ce réservoir parce qu’il était tellement stable et je le sais vraiment mieux que de ralentir les tests d’eau réguliers.

J’ai récemment récupéré mon 60g, en remplaçant un énorme support de val qui couvrait presque la moitié du plancher de la citerne avec encore plus d’épées et de plantes à tige, et au cours des dernières semaines, j’ai commencé à voir des signes de carence en calcium (croissance rabougrie, tordue) sur ma weed sirène et toutes mes rotalas (macranda, macranda étroit, colorata et wallichii). L’ammania commence tout juste à avoir l’air un petit peu chétif, mais pas encore tordu. Tout le reste (8 espèces différentes d’épées, lagenandra, hygro corymbosa et pinnadifida, hydrocotyle, et marsilea) se développe explosivement dans la nouvelle abondance de lumière maintenant que le val est parti.

Cependant, avec le val disparu, mes nitrates ont augmenté considérablement plus vite que je l’avais prévu. Auparavant, ils tournaient régulièrement autour de 10 ou 15 ppm depuis un an et demi, mais ils sont maintenant plus près de 80 ppm (et OMG, oui, je vais faire un changement d’eau! Deux en fait: un aujourd’hui et un demain pas choquer le poisson pauvre. J’ai testé aujourd’hui et à propos étouffé lorsque le tube à essai est devenu rouge). L’ammoniac et le nitrite sont à 0, le pH est tombé à 6 d’environ 6,5 auparavant.

Mon robinet est super dur, donc je n’ai jamais eu besoin de doser le calcium auparavant. Une fois que les nitrates sont redescendus, cela devrait-il résoudre le problème de calcium? Avec de l’eau changeant régulièrement du robinet qui est super dur (peut-être pas), l’eau devient-elle si douce dans le réservoir?

En raison d’un combo d’essayer de garder PH ci-dessous 7, jusqu’à 2ppm d’ammoniac dans le robinet, et l’eau extra super dur, je fais beaucoup plus petit et moins fréquent les changements d’eau que la plupart. Retour quand j’ai commencé et j’ai fait 20% par semaine les changements d’eau, il a littéralement tué mon poisson de la toxicité de l’ammoniac; il m’a fallu tester l’eau du robinet pour réaliser que mon ammoniaque était plus bas dans le réservoir que dans l’évier. Je ne vais même pas boire tout ce qui n’est pas embouteillé ou pré-filtré ici. L’ammoniac dans mon robinet est aussi la raison pour laquelle j’ai commencé à garder des réservoirs densément plantés: il est plus facile de contrôler les déchets naturellement que d’acheter de l’eau RO puis de reminéraliser tout le temps. Je suis religieux sur les médias filtrants, et sur mes plus petits réservoirs, je fais des tests hebdomadaires pour surveiller la qualité de l’eau. C’était de ma faute si je n’avais pas assez testé le grand réservoir, surtout après un rescape qui a changé la biomasse de la plante. Donc, maintenir un pH bas serait réellement souhaitable car l’ammoniac dans votre robinet sera converti en ammonium, et je d essayer de faire des changements d’eau un peu avant d’allumer si possible (avant le CO2 si on injecte). Je suis d’accord que faire grand les changements d’eau serait mauvais pour plusieurs raisons, mais le pH n’est pas ce que nous devons nous inquiéter – KH est.