Tigers vs royals 2018 heure de début, horaire de télévision, informations en direct flux – vous bénisse les garçons bitcoin minière Qu’est-ce que c’est

Au début de la saison, les fans de Tigers n’avaient pas grand chose à envier. L’équipe a été projetée pour être parmi les pires dans la Ligue majeure de baseball, et la plupart de leurs meilleurs espoirs sont toujours un quelques années loin des majors, sinon plus loin.

Les premiers retours sont en réalité quelque peu prometteurs, cependant. Le lancer de départ des Tigers a été solide jusqu’ici, limitant les adversaires à une MPM de 3.42 (2.61 si vous excluez le départ de Ryan Carpenter dimanche). Francisco Liriano et Jordan Zimmermann semblaient mieux que prévu, alors que Michael Fulmer était son habituel dimanche après-midi. L’enclos des releveurs est … eh bien, l’enclos des releveurs, mais les Tigers sont un appel explosé à partir d’un départ de .500 en quatre matchs.


Ensuite, il y a l’infraction. Les Tigers ont marqué 22 points lors de leurs quatre premiers matchs, dont trois parties avec six points ou plus. Ils sont sixièmes au baseball dans les points comptés, et dans le top 10 en pourcentage de base et en CMR +. Nicholas Castellanos a été excellent jusqu’ici, et Miguel Cabrera ressemble à son ancien moi. Jeimer Candelario tire de nombreuses promenades, tandis que Dixon Machado et JaCoby Jones ont semblé plus à l’aise au début. Même Victor Martinez a montré des signes de vie lundi, conduisant en trois points dans la première victoire de Detroit de l’année.

Les Tigres auront des tronçons chauds comme celui-ci tout au long de l’année, mais il reste à voir s’ils peuvent le maintenir pendant une année entière. Les systèmes de projection n’étaient pas gentils avant la saison – PECOTA les a projetés comme la deuxième pire attaque dans la Ligue américaine – et nous avons vu ce que les blessures peuvent faire à leurs sluggers. Kansas City Royals (0-3) à Detroit Tigers (1-3)

Le profil de Junis pourrait fonctionner un peu mieux s’il était gaucher. L’ancien choix de la 29e ronde s’est frayé un chemin jusqu’aux ligues majeures en limitant les marches et les tonneaux manquants, et il a surtout fait de même en 2017. Il a réussi un taux de retrait au bâton juste en dessous de la moyenne de la ligue. manches durent année, et tenu les adversaires à un taux de marche de 5,9 pour cent. Bien sûr, ces adversaires ont frappé 15 circuits, soit 1,4 par neuf manches, mais il n’a toujours accordé qu’un .762 OPS contre. C’était un début de recrue solide pour n’importe quel lanceur, sans parler d’un pedigree de perspective.

Mais que se passe-t-il la deuxième année? Junis a développé un peu plus d’un contact barré dans les mineurs sur le passé quelques années – il a attisé 86 frappeurs en 71 Triple-A manches durent année – mais ne se transforme pas en Max Scherzer de sitôt. Son slider souvent utilisé a généré un modeste taux de 15,6%, mais les adversaires ont battu sa balle rapide à quatre coutures avec une moyenne de .313 et une moyenne de .538. Les divisions de son peloton n’étaient pas trop mauvaises, mais ses taux de retrait au bâton et de marche ont tous deux fléchi contre les frappeurs gauchers.

Sur le plan positif, Junis a fait assez bien la saison dernière alors que les équipes l’ont vu une deuxième fois. Il s’est amélioré contre les Tigers et les Indians de Cleveland après des premières sorties désastreuses, et a affiché un 3.52 ERA et 4.75 retraits au pied à ses huit derniers départs de l’année. Match clé: Matthew Boyd contre des numéros de carrière vraiment, vraiment mauvais contre les Royals

Nous ne devrions pas être trop surpris que Boyd ait tant lutté contre les Royals. Il a dû faire face à eux trois fois en tant que recrue en 2015, l’année où ils ont remporté les World Series. Leur offense n’a pas été trop puissante au cours des deux dernières saisons, mais ils ont quand même réussi à le tourmenter tout de même. Grâce à neuf départs en carrière contre Kansas City, Boyd a une MPM de 7,91 et une WHIP de 1,76. Les frappeurs de Royals sont au bâton .353 / .383 / .559 contre lui, avec 22 coups supplémentaires en 180 apparences. Leur meilleure performance est venue à la fin de l’année 2016, quand ils ont marqué quatre points sur cinq coups contre lui avant même d’avoir enregistré un retrait. Prédiction