Northern trust – application d’exploration bitcoin gratuite dans wikipedia

C&IS est un fournisseur mondial de banque dépositaire, d’administration de fonds, d’externalisation des opérations d’investissement, gestion des investissements, risques d’investissement et services analytiques, services d’avantages sociaux, prêts de titres, marché des changes, gestion de trésorerie, services de sociétés de bourse ,; services de gestion de transition, services bancaires et de gestion de trésorerie aux fonds de pension d’entreprise et publics, fondations, fonds de dotation, gestionnaires de fonds, compagnies d’assurance, fonds souverains et autres investisseurs institutionnels. [1] Gestion de patrimoine [modifier]

Plus de 20% des familles les plus riches des États-Unis sont des clients de la division de gestion de patrimoine de la société.


Il fournit la confiance personnelle, gestion des investissements, banque dépositaire et services philanthropiques; consultation financière; tutelle et administration de la succession; des régimes de retraite admissibles; et les services bancaires aux particuliers et aux entreprises. Gestion de patrimoine met l’accent sur les particuliers et les familles fortunés, les propriétaires d’entreprise, les cadres, les professionnels, les retraités et les entreprises privées établies dans ses marchés cibles dont les actifs dépassent habituellement 75 millions de dollars. Les services de gestion de patrimoine sont fournis par l’intermédiaire d’un réseau de 85 bureaux situés dans 18 États américains ainsi que de bureaux à Londres, Guernesey et Abu Dhabi. [1] Northern Trust Asset Management (NTAM) [modifier]

Northern Trust Asset Management fournit gestion des investissements prestations de service. Les clients comprennent des comptes institutionnels et individuels gérés séparément, des fonds communs et collectifs bancaires, des sociétés d’investissement enregistrées, des fonds d’investissement collectif non américains et des fonds d’investissement privés non enregistrés. Il propose à la fois des stratégies de gestion active et de gestion passive pour les placements en actions et en titres à revenu fixe, ainsi que des catégories d’actifs alternatifs tels que les fonds de capital-investissement et les hedge funds et les produits et services multigestionnaires. Histoire [modifier]

Northern Trust a été fondée en 1889 par Byron Laflin Smith dans un bureau d’une pièce dans le Rookery Building à The Loop, à Chicago, en mettant l’accent sur la fourniture de services fiduciaires et bancaires pour les citoyens prospères de la ville. Il a ouvert le 12 août 1889 avec 7 comptes et des dépôts de 137 981,25 $. [4] Smith a fourni 40% de la capitalisation originale de la banque de 1 million de dollars, et les 27 actionnaires originaux comprenaient des hommes d’affaires et des dirigeants civiques tels que Marshall Field, Martin A. Ryerson et Philip D. Armour.

En 1941, près de la moitié des comptes commerciaux de la banque provenaient de l’extérieur de la région métropolitaine de Chicago. Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’entreprise participa aux campagnes d’obligations de guerre du gouvernement et accorda des prêts pour la fabrication de matériel de guerre dans le cadre de programmes gouvernementaux spéciaux. La guerre a créé plus d’opportunités pour la banque; tous les secteurs de son activité se sont développés. [4]

En 1984, Weston Christopherson, ancien PDG de Jewel, a pris la barre. Il est crédité de guider la banque à travers une période difficile lorsque les prêts aigus vers les pays d’Amérique latine faisaient mal les bénéfices. Lorsque les prix du pétrole ont chuté soudainement au début des années 1980, de nombreux pays d’Amérique du Sud ont réalisé qu’ils ne pouvaient pas rembourser leurs énormes prêts bancaires. La banque a subi des pertes inhabituellement élevées. La gestion agressive, les réserves de prêts et les radiations ont permis à la banque de rétablir la qualité de ses actifs. Au cours des six années que Christopherson a passées à Northern Trust, les bénéfices sont passés de 34 à 113 millions de dollars. [13] Au moment de sa retraite en 1990, la compagnie était la 11ème plus profitable des 100 plus grandes banques dans le États Unis. [14]

En novembre 2008, le États Unis Le département du Trésor a investi 1,5 milliard de dollars dans l’entreprise dans le cadre du programme Troubled Asset Relief et, en juin 2009, la société a racheté l’investissement du Trésor. [20] La compagnie avait été critiquée pour les dépenses importantes sur des parties pendant un tournoi de golf qu’elle a commandité, en dépit de recevoir des fonds de gouvernement. [21]