Les beaux-arts peuvent être un bon taux de change d’investissement de bitcoin

Le marché des beaux-arts est en plein essor: on dirait que tous les jours, un autre record d’enchères est fixé pour "le prix le plus élevé jamais payé [remplissez ici le nom de l’artiste]." Alors qu’est-ce que cela signifie pour le tableau que vous avez acheté pour correspondre à votre canapé il y a quelques années? Il peut augmenter en valeur, ou il peut être aussi vendable que le projet d’artisanat rempli de pâtes de votre enfant.

Alors, comment dites-vous? Eh bien, comme pour tout investissement, vous devez faire vos recherches et aller au-delà de votre zone de confort. Le marché de l’art est inconstant, et il n’y a aucune garantie de rentabilité, mais avec un peu de travail et de prévoyance, vous pouvez remplir votre maison avec des images qui peuvent s’avérer des atouts dignes de ce nom. Considérez ces conseils pour choisir les beaux-arts et identifier le Michel-Ange du macaroni.


Idées originales: Peintures et Giclées

Vous entrez dans une galerie et tombez amoureux d’une peinture de 5000 $, mais vous ne pouvez pas justifier l’étiquette de prix. Le galeriste vous présente une sélection du travail d’un même artiste pour une modeste somme de 500 $, expliquant que les pièces sont giclées. Une giclée est une impression faite à la machine, une reproduction imprimée sur du papier fin ou de la toile avec la couleur et la clarté qui peuvent rivaliser avec l’original. Mais c’est toujours une copie.

La rareté d’une œuvre d’art est ce qui la valorise, donc un original vaut toujours plus qu’une reproduction. Alors qu’une giclée peut être étiquetée avec des superlatifs comme "qualité du musée" ou "archive" et le vendeur peut vendre un certificat d’authenticité, il ne sera jamais aussi précieux qu’un original. Certains artistes et évaluateurs considèrent même les giclées comme un gadget pour les artistes novices et les collectionneurs néophytes.

Pourtant, on ne peut nier qu’une giclée met l’art à la portée de nombreux amateurs d’art, et si un certificat ne prête pas beaucoup de valeur à la reproduction, une nouvelle signature et surtout une remarque (un dessin original réalisé par l’artiste dans la marge de la giclée) pourrait augmenter la valeur future.

Vous pouvez entendre des histoires de giclées fièrement exposées dans des institutions aussi nobles que le British Museum et le Metropolitan Museum of Art, mais les pièces conservées dans ces collections sont des tirages Iris en édition limitée d’images numériques ou de manipulations numériques – telles que "Nid et arbres" par Kiki Smith au Met. Ce ne sont pas des reproductions de peintures originales. Les musées, cependant, vendent des versions giclées de chefs-d’œuvre pour générer des revenus. Ces giclées, bien que plaisantes à vos yeux et à votre âme, ne vous rapporteront aucun revenu futur. Faire la Loupe de Loupe: Estampes et Affiches

Au milieu du 19ème siècle, Currier & Ives a apporté l’art dans les maisons de l’Amérique avec leurs copies produites en masse. Pendant la première moitié du 20ème siècle, un quart des ménages américains ont été décorés avec des estampes de l’artiste Maxfield Parrish ("Ectasy," un de ses plus populaires, illustre cet article). Ces images sont les prédécesseurs des affiches vendues dans les centres commerciaux et les boutiques de musée aujourd’hui. Les affiches, comme les giclées, vous donnent accès à un chef-d’œuvre, mais une affiche n’est pas la même chose qu’une estampe d’art, qui peut prendre la forme d’une sérigraphie, d’une lithographie ou d’une gravure à la main.

Vous pouvez souvent distinguer un impression d’artiste d’une affiche à l’œil nu, bien que dans certains cas, vous pouvez avoir besoin d’une loupe ou d’une loupe. Le processus d’impression offset laisse une minuscule matrice de points sur le papier: pensez à une bande dessinée ou à une peinture de Roy Lichtenstein avec ses points de couleur exagérés.

Plusieurs facteurs déterminent la valeur de l’impression d’un artiste: la taille de l’édition (c’est-à-dire le nombre d’impressions que l’artiste fait d’une œuvre); la signification du travail; l’état de l’impression; et si elle est signée et numérotée par l’artiste. Sur le marché de l’impression, c’est la rareté qui confère de la valeur. Une série limitée d’impressions en édition limitée est plus précieuse qu’une image produite en série. Même une traction plus tôt d’une copie – disons le n ° 10 de 100 (plutôt que le n ° 80 de 100) – peut signifier une meilleure valeur. Croisière de croisière Enchères d’art

Une vente aux enchères d’art de croisière est exactement comme cela semble: c’est une croisière de mer qui affiche et vend des beaux-arts. Avec la marque de nom artiste imprime, dessins et peintures qui viennent hype avec des certificats d’authenticité, la Enchères de croisières peut sembler une aubaine pour l’investisseur d’art en herbe. L’œuvre change chaque jour à mesure que les lots sont vendus, et les évaluations écrites suggèrent que les pièces sont offertes à une fraction de leur valeur. Vous pourriez vous sentir comme si vous étiez tombé dans un paradis d’investissement flottant.

L’œuvre d’art de ces ventes aux enchères est authentique, mais cela ne fait pas nécessairement un bon investissement. Les criées de croisière fonctionnent sur le principe que les acheteurs croient que l’authenticité égale la valeur élevée. Malheureusement, l’authenticité ne garantit pas la rareté d’une pièce ou son importance dans le monde de l’art. La ligne directrice critique pour l’achat d’art ne peut pas être répétée trop souvent: L’art qui a de la valeur est un art qui est rare.

Mais comment pouvez-vous savoir si votre vente aux enchères est une denrée rare? Faire votre recherche. Frappez le cybercafé sur votre vaisseau avant de replier le plastique. Vous pouvez google l’artiste et l’illustration spécifique pour obtenir un peu d’histoire, et vérifier des sites tels qu’artfact.com ou eBay pour obtenir un échantillon représentatif pour le prix. Vendre votre investissement artistique

La plupart des gens qui achètent des peintures ne finissent pas par les vendre plus tard, ce qui peut fausser les échantillons de prix pour l’art. Quand une peinture est vendue aux enchères, c’est souvent parce que le propriétaire de l’œuvre pense que la pièce attirera un beau prix. Les prix de vente aux enchères reflètent seulement une petite quantité de reventes d’art, et certains experts estiment que seulement 0,5% des peintures achetées sont revendues.

Si vous avez une vraie trouvaille accrochée à votre mur et que vous êtes prêt à la quitter, votre meilleur tir à un paiement décent sera une maison de ventes aux enchères de beaux-arts, qui vous coûtera généralement aussi peu que 3% ou même 50% de votre prix de vente pour la vente aux enchères de votre pièce, selon ChicagoAppraisers.com. Les sites d’enchères Internet à faire soi-même tirent généralement beaucoup moins de pièces.

Pourtant, l’art est un investissement à long terme, et si le marché de l’art peut être stable ou même afficher des rendements gigantesques sur un investissement en période de boom, c’est un atout qui peut facilement s’effondrer en période de récession. Derniers conseils pour investir dans les arts

Les galeristes vous diront que l’achat d’art est une décision émotive, mais ne tombez pas dans cette ligne si vous envisagez cela comme un investissement. Recherchez des artistes vivants qui attirent votre attention. En savoir plus sur leur éducation, leurs commissions et leurs expositions.

Visitez régulièrement les musées, les galeries et les institutions artistiques de votre région afin de reconnaître les déménageurs potentiels de votre région. Si vous envisagez une pièce d’un artiste de renom, obtenez une évaluation. Recherchez la qualité et n’achetez rien en mauvais état. Avec un peu d’effort, vous pouvez vous lier d’amitié avec le prochain Rothko ou déterrer un chef-d’œuvre perdu qui vaut un million.