Intestine guerre en apc qui parlera pour les victimes – nouvelles d’avant-garde Bitcoin cash dur fourchette

Il est basé sur la croyance qu’il existe de nombreuses poches de pouvoir à la présidence qu’il semble un processus de création de valeur de chaos Bitcoin dès maintenant. Ceci est suffisamment grave pour déclencher le cataclysme de leadership actuellement obsédant Nigeria Bitcoin golem. Président Buhari

En tirant à la gorge les uns des autres, les différents blocs d’alimentation dans le siège du pouvoir sont censés travailler à contre-courant et des intérêts égoïstes qui n’augurent bien pour une gouvernance efficace où les incidents alarmants de corruption entourant prétendument la présidence.

Les incidents récents sur des allégations de corruption contre Abdulrasheed Maina, le tsar de retraite ou malfaiteur, selon le cas, et l’accusation du Procureur général, Abubakar Malami et des affaires internes ministre, Abdulrahman Danbazau comme étant complice de la réintégration illégale de Maina dans le public le service dont il a été limogé et a déclaré voulu par les agences de lutte contre la corruption pertinentes, est le dernier de la litanie des accusations de corruption étant imposée à la présidence.


Plus précisément, le fait que la Direction des services de l’État, DSS, Commission des crimes économiques et financiers, EFCC, Agence nationale de renseignements, NIA, qui ont des lignes de rapports directs au président Muhamadu Buhari enquêtent sur l’autre et de présenter des rapports accablants contre l’autre à la fois Monsieur le Président et l’Assemblée nationale, NASS, sont tendance très inquiétante et sinistre des événements qui affirment qu’il peut y avoir des problèmes dans la villa Aso rock.

La décadence à Aso Rock est tellement que même la situation dans la clinique de la maison de l’État, qui est censé être un établissement médical d’élite, avait pas de fournitures de base comme des seringues, alors que de nouvelles structures ont été construites, symbolisant le niveau de sleaze au sein du gouvernement.

La situation abyssale a incité la Première Dame Aisha Buhari aimable et la vérité qu’on lui dise et sa fille, Zhara porter à l’attention du public l’état embarrassant de la clinique State House.

Une autre retombée de la « guerre intestine » Aso Rock Villa est la confirmation tant attendue d’Ibrahim Magu en tant que président de fond de l’EFCC qui est encore en suspens, tout comme la propriété de N25b trouvée dans estran Towers, Ikoyi, lagos (NIA « en toute sécurité maison ‘) est encore à établir et le désengagement de suspension paire de secrétaire du gouvernement canadien, Babachir Lawal et Directot général de la NIA, Dele Oke qui est venu six mois après leur enquête créer un adresse Bitcoin. L’action lente du Président ne parlait pas bien du gouvernement.

Sans surprise, le fiasco apparent dans le siège du pouvoir est source de préoccupation pour dire les observateurs du pouvoir et de la politique au Nigeria qui, en raison du développement sordide sont horrifiés et consternés.

Et évidemment, il est aussi une vulnérabilité que les adversaires du gouvernement au pouvoir sont en capitalisant sur .Conventionally, toutes les agences de sécurité de l’Etat sont censés être des ressources de traction (hommes et matériel) ainsi que la réalisation d’un objectif commun de promouvoir la sécurité nationale, le renforcement de la stabilité à l’intérieur, en faisant saillie extérieurement de force comment pouvez-vous acheter Bitcoins. Chef John Odigie-Oyegun, le président national du Congrès Tous Progressives (APC)

Jusqu’à ce que le naissain public entre les trois organismes de prévention du crime, l’application et de gestion ont éclaté, personne ne savait vraiment comment le commandement et le contrôle décousue était devenue à la présidence que le sujet Nigérian moyen comme un paradis où rien ne se passe mal.

Pour aggraver les choses, il est consolation que le schisme à certains niveaux supérieurs semble être en cascade vers le bas dans le système politique plus large comme en témoigne le du Parti progressiste Toutes « guerre civile », APC qui est le parti au pouvoir.

Une preuve forte de la « gronder dans la jungle » APC dans déferlement (rappelez-vous le fameux duel de boxe entre Mohamed Ali et George Foreman en 1974 au Zaïre, au Congo) est un poste très sinistre que l récemment reçu par les médias sociaux.

Mais compte tenu de l’approche en 2019 des élections générales atmosphère politique instable qui règne, je ne devais pas gratter ma tête longtemps pour comprendre que le commentaire doit être un coup politique à APC par probablement son rival, le PDP.

Dans tous les cas, la lutte pour le pouvoir entre les cinq partis politiques dissous dans APC rappelle fin des commentaires ascétique Bola de cinq sur les doigts d’une main lépreuse lorsque les parties ont été formées sous la surveillance du général Sani Abacha en 1996.

Après que le président Buhari a prêté serment le 29 mai 2015, la prochaine ligne d’action qui a été l’inauguration de la 8e Assemblée nationale, NASS a été l’occasion de mettre en cascade le pouvoir politique vers le bas de l’échelle.

Être une partie qui est formée par cinq partis distincts avec des philosophies diamétralement opposées qui ont été englobées par l’objectif commun de supplantant le PDP et surtout alors président Goodluck Jonathan, il est pas surprenant que l’APC est devenue un chaudron de toutes sortes.

Contre le grain de la pensée de la direction du parti, Bukola Saraki est devenu le président du Sénat dans ce qui peut être décrit comme un de’tat de coup d’une sorte dans la chambre rouge, comme contre le cours du jeu, Yakubu Dogara a également assumé la présidence position dans la chambre verte dans un putsch similaire à celle du sénat.

Mais il suffit de dire que d’essayer de revenir sur la décision des législateurs qui ont exercé leur libre arbitre de choisir leurs dirigeants est un équivalent de la grave erreur que l’ancien parti au pouvoir, le PDP a fait quand il a reconnu alors l’état du plateau gouverneur Jona Jang qui a recueilli moins de voix que Rotimi Amaechi, gouverneur de l’état des cours d’eau, lorsque les deux contesté pour la présidence du Forum nigérian des gouverneurs, NGF.

Cette agression flagrante sur le principe fondamental de la démocratie qui est que la majorité porte voix, est restée une ligne de faille jusqu’à ce que la rupture éventuelle et détrônement du PDP comme le parti au pouvoir.

Dès que Saraki outwitted la direction APC en battant le candidat oint du parti en tant que président du Sénat, il est devenu démarqués pour l’assassinat politique taux Bitcoin en Inde 2017. Mais être un homme avec courage étrange, Saraki a survécu aux multiples accusations de corruption portées contre lui.

Que les acteurs politiques qui semblaient avoir regardé avec méfiance ou même soutenu tacitement ou ouvertement le pummeling de Saraki par les pouvoirs en place, sont aujourd’hui victimes de chicanerie politique similaire, est une étude remarquable véritable cas pour les étudiants de la politique.

Et il rappelle la lamentation très instructif de Martin Niemoller, théologien anti-nazi allemand et pasteur luthérien (1892-1984) sur les événements qui ont précédé l’holocauste allemand générateur Bitcoin Télécharger. Il a écrit:

Les circonstances qui ont conduit à l’holocauste allemand qui a inspiré le prêtre anti-nazie à philosopher comme il le faisait, porte ressemblance frappante avec la tempête politique de brassage dans l’APC, quoique plus petite dimension.

Dans l’atmosphère politique actuelle dans laquelle le combustible leader national APC, Bola Tinubu,, est laissé dans l’embardée, (comme ses anciens alliés le désert pour des pâturages plus verts) qui parlera pour lui?

Avec l’ancien vice-président Atiku Abubakar maintenant une espèce politique en voie de disparition après qu’il a déclaré son intention de briguer à nouveau la fourrure la présidence et que l’Autorité des ports nigérians, NPA annule le contrat Naira plusieurs milliards avec Intel, une entreprise dans laquelle il a un intérêt important, qui parlera pour lui?

La question est provoquée par le fait que tous les démons du chaudron politique qui avait rétractés leurs crocs ont commencé à les mettant à nu comme loup-garou dans la saison aboiement désespérément de sang Générateur Bitcoin 2016. Chef APC, Asiwaju Bola Tinubu

Dans un de mes précédents articles intitulé « La vérité qui dérange Au sujet de l’APC » publié de nombreux ouvrages, il y a environ deux ans, l a prédit des conséquences désastreuses pour l’APC en raison de ne pas suivre le principe de la formation d’une entité de former, Storming, Norming et exécution tel qu’il est énoncé par par Bruce Tuchman.

Cela découle du fait qu’il est au stade de Storming que les intérêts réels des parties collaborateurs ACN, CPC et ANPP et les factions PDP qui formaient l’union APC, aurait pu être poussé.

Par exemple, deux ans après les principaux aspects de la convention ont été suspendus pour éviter les conflits internes qu’il aurait pu déclencher, partie bureaux de direction tels que conseil d’administration, BOT poste etc sont restés vacants.

Cela explique peut-être pourquoi les membres de l’APC expectative d’une convention nationale antérieure à la date en attendant, on peut dire avoir été en attente de Godot comme le cas dans le WAITING jeu folklorique mythique de Samuel Beckett intitulé GODOT dans lequel deux personnages, Vladimir et Estragon, attendre l’arrivée de quelqu’un appelé Godot qui arrive jamais.

Mais il est clair, les parties héritées qui dissolvent dans l’APC qui étaient habituellement étranges compagnons de lit, ont préféré unir contre Goodluck Jonathan et le PDP en décidant de suspendre la projection de leurs programmes ethniques et religieuses étroites, juste de renverser le contrôle incisif de gouvernement PDP au centre de seize ans sans interruption.

Le plus proche APC sera son jour du jugement, qui a obtenu figé dans le temps plus de deux ans, serait mercredi prochain, 1 Novembre, 2017 quand Comité exécutif national du parti, réunion NEC serait tenue dans une villa Aso Rock, Abuja .

Monsieur le Président ne nécessite pas de sayer de lui sooth alerter sur le fait que le zèle de motivation de 2015 des membres du parti, qui devait avant tout chasser Goodluck Jonathan et PDP, puis partager le pouvoir plus tard, est maintenant évaporée.

Un récent commentaire par ACN ancien président et ex-président par intérim de l’APC, Bisi Akande que le ticket présidentiel pour le parti est ouvert pour le concours en 2019 et les déclarations contradictoires de notables dirigeants du Nord et Buharists pourrait être préfigurant la tempête à venir.

Compte tenu de ce qui précède, si nous laissons la sagesse d’être notre guide, ce qui évite d’avoir une conversation difficile en raison de son résultat désagréable possible, ce qui revient à remettre à plus tard le mauvais jour, est une recette idéale pour un désastre en attente de se produire.

À moins que certaines décisions fondamentales, comme prendre une position claire sur la nécessité de restructurer l’architecture politique de la nation ou de transfert de plus de pouvoirs aux états sont faits sans équivoque; et des efforts précis pour tondus la présidence du manteau de la corruption dont il est actuellement drapée est fait et vu avoir été fait de façon équitable et juste, l’APC peut se diriger vers son Waterloo en 2019.

Comme un optimiste, mon contre-argument est qu’il a d’abord contre l’augmentation du prix de la pompe de pétrole, mais finalement permis une augmentation qui a facilité sa disponibilité constante; il détestait la dévaluation Naira avec une parfaite haine, mais la monnaie nigériane est maintenant la moitié de la valeur nominale avant qu’il ne prenne le manteau et les Nigérians sont à la recherche de plus vers l’intérieur pour des alternatives aux importations; lorsque le président Buhari est arrivé au pouvoir, les tirades sur le Nigeria étant un pays « fantastiquement corrompu » était à la mode et donc louer l’air, à l’intérieur et à l’extérieur du Nigeria entraînant la fuite des capitaux bitcoins4backpage. Maintenant, les Nigérians à la maison et à l’étranger ont regagné un peu de respect Bitcoin acheter en Inde. De même, la guerre anti-corruption, l’insurrection et la réanimation lutte contre l’économie était l’ordre du jour à trois points du gouvernement et dans cet ordre de priorité.

Aujourd’hui, les choses ont changé un peu parce qu’au lieu du comité présidentiel a mené Itse Sagay sur lutte contre la corruption, qui semblent avoir la mentalité que tous les Nigérians sont corrompus jusqu’à preuve, (une attitude qui a terni l’image du Nigeria gravement) une équipe économique solide dirigée par le vice-président Yemi Osinbajo a été inauguré et il a pris la scène Bitcoin dollar canadien. Et opportunément, le renforcement de l’économie a pris la prééminence en tant que programme de développement du président Buhari a montré des améliorations bienfaisantes.

En raison de la nouvelle approche de nombreux décrets, y compris la facilité de faire des affaires et la promotion des contenus locaux dans les marchés, sont signés par le président en Buhari. En conséquence, l’économie chancelante qui était jusque-là dans l’unité de soins intensifs, Icu est maintenant dans la salle de récupération en tant que Bureau de la statistique du Nigeria, NBS rapporte maintenant une croissance positive modeste de 1,5% au cours des deux derniers trimestres de l’année.

En passant par la position intransigeante adoptée par le passé du président Buhari, et comment il est devenu plus accommodant que catalogués ci-dessus, il peut être prudent de conclure qu’il est vraiment pas aussi inflexibles que la plupart des gens ont l’habitude de croire.