Comment le grand dix est revenu au sommet du football collégial Bitcoin définition pour les nuls

Baker samedi après-midi jusqu’à adapté, comme prévu, comme l’un des meilleurs secondeurs de football collégial faire de l’argent Bitcoin minière. Il a fait face Heisman Trophy concurrent Saquon Barkley, une marche arrière qui a présenté comme grand test car il pourrait être Vermont mèches américain. Mais Baker a fait dans le rouge et gris de l’Ohio State, et le n ° 6 Buckeyes (7-1, 5-0 Big Ten) est venu avec une grande victoire, en battant Barkley et n ° 2 Penn State (7-1, 4- 1), 39-38, à Columbus.

L’histoire de la façon dont Baker est arrivé à ce point lui est propre, mais sa trajectoire de carrière est un microcosme de la sur le terrain histoire de football collégial le plus inattendu de cette décennie: la renaissance du Big Ten, sports d’université la plus ancienne et à bien des égards le plus estimé conférence, dont les équipes domine le football des années 1930 dans les années 1960.


Il y a trois ans, les experts ont écrit les avis de décès pour la conférence dans son sport de signature Bitcoin options binaires. Les équipes de la ligue a remporté un seul titre national dans les 16 ans de la Bowl Championship Series, et seulement un quart de siècle avant que prix de la machine Bitcoin. Les vaches cloche de conférence Ohio State et Penn State avaient été frappés par des sanctions et le scandale, alors que le Michigan a du mal à travers le deuxième de deux régimes de coaching infructueuses droites comment gagner Bitcoin. nouveaux membres de la conférence – Nebraska, Maryland et Rutgers – semblaient des crises difficiles.

Pendant ce temps, la SEC exploitait les booms de ses États d’origine de la population et des perspectives de football et le labourage des recettes de la télévision par câble sans précédent dans les salaires des entraîneurs plus élevés, plus grands stades et de meilleures installations comment retirer Bitcoin en espèces. Par ailleurs, comme arrivistes Baylor et de l’Oregon ont développé des systèmes offensifs novateurs qui iraient à changer la façon dont beaucoup d’équipes dans d’autres conférences ont joué.

La SEC est pas exactement va nulle part – Alabama est d’avoir l’une des grandes courses de succès dans l’histoire du football collégial – mais une évaluation juste du paysage suggère que le Big Ten est difficile pour la distinction d’être la ligue supérieure.

Quatre grands Dix équipes sont classées dans cette semaine Associated Press Top 25 de – trois sont dans les six premiers – avec un cinquième, Michigan, susceptible de faire son retour dans le taux Bitcoin en USD. Purdue a son entraîneur le plus prometteur dans une dizaine d’années, Jeff Brohm, et dans le Minnesota et dans le Maryland a récemment embauché deux des plus convoités jeunes entraîneurs, P.J cara menambang Bitcoin gratis. Fleck et D.J. obtenir Bitcoins gratuit vite. Durkin.

Au cours des trois années de quatre équipes College Football éliminatoire, le Big Ten a toujours eu un concurrent – quelque chose qui ne peut pas dire du Big 12 ou le Pacifique-12. Et que la sécheresse de titre national? Elle a pris fin la saison 2014, qui a été couronné par les victoires de l’Ohio State sur l’Alabama et de l’Oregon dans la première édition College Football éliminatoire.

Baker a changé son engagement collégial à l’automne 2014 quand il est devenu probable que la Floride changerait les entraîneurs en chef. Il a aidé que Meyer Ohio State et son personnel, selon Baker, « n’a jamais abandonné sur moi. »

Le Big Ten n’a jamais été va être en baisse pour toujours. Ses plus grandes équipes sont trop prestigieuses et ses bases de fans trop grand et trop précieux pour les diffuseurs. Il prescience introduit le Big Ten Network il y a dix ans, et de nouveaux contrats de télévision qui apportent 240 millions $ par année a consolidé sa place comme la plus riche conférence dans le sport universitaire (contesté que, bien sûr, par la SEC).

Mais les arrivées de plusieurs entraîneurs pedigrees – Meyer, qui ont rejoint l’Ohio State en 2012; James Franklin, qui a quitté Vanderbilt, de la SEC, pour Penn State avant la saison 2014; et Jim Harbaugh, le Michigan ancien élève qui est retourné à Ann Arbor pour la saison 2015 – a créé une marée montante qui a soulevé tous les bateaux et a changé la façon dont le Big Ten a fait des affaires.

« L’afflux de nouveaux entraîneurs très forts à venir dans la ligue, un certain recrutement mettant l’accent sur et dans certains cas, le recrutement national, a fait tout le monde dans la ligue ramasser leur jeu », a déclaré Barry Alvarez, directeur sportif du Wisconsin et ancien entraîneur de football.

Meyer d’abord plumes ébouriffées dans la Big Ten avec des tactiques de recrutement qui, sans illicites, étaient agressifs par rapport aux normes de la conférence. Dans le cas de Baker, le personnel de Meyer était poli et respectueux mais ferme en insistant sur le fait que Baker, même après qu’il avait commis en Floride, aurait toujours une maison à Columbus.

« Il est venu d’un environnement où le recrutement était de 365 jours par an et hostile et compétitif, » analyste ESPN Todd Blackledge, un natif de l’Ohio et un ancien quart-arrière Penn State, a déclaré Meyer. « Et il est venu dans le Big Ten et il a maintenu » ce type de recrutement, Blackledge ajouté, « et quelques-uns des entraîneurs dans cette ligue étaient pas habitués à cela. »

Meyer a répondu à la critique non pas par attendrie mais en incitant les entraîneurs rivaux de faire correspondre ses efforts, dire à un animateur de radio que la conférence avait besoin « de continuer à pousser cette enveloppe à mieux. »

Haute perspectives scolaires ont remarqué que le Big Ten était cool à nouveau, selon Josh Helmholdt, un journaliste basé à Midwest pour Rivals.com, qui couvre le recrutement collégial. « Quand vous avez ces équipes recruter mieux et le Big Ten étant une étoile plus brillante », at-il dit, « le reste de la conférence améliore également en termes de leur attrait national et de la marque. »

Une façon pour la Big Ten pour maintenir son niveau actuel de compétitivité pourrait être de ne pas acheter dans le battage médiatique qu’il est devenu cette compétition. attentes Retenus, que ce soit provenant de saisons en jachère ou d’une perspective du Middle West Stéréotype douce, peuvent effectivement être un atout dans un paysage où les programmes dans d’autres conférences sont trop rapides pour couper les appâts sur les entraîneurs sous-performants (par exemple, en Floride, qui paie toujours Will Muschamp, l’entraîneur qui a persuadé d’abord Baker aller à Gainesville, comme il est entraîneur en Caroline du Sud, un rival de division du Gators).

« Je vois beaucoup de mouvement dans la Conférence du Sud-Est », a déclaré Alvarez. Il a rappelé parler à un fan club local d’une équipe SEC un couple il y a des années et la pensée: « Cela est difficile faire Bitcoin grand nouveau chapeau. Une perte, et ils sont sur le prêt à exécuter quelqu’un hors de la ville « .

En revanche, les programmes comme l’Iowa et Michigan State ont résisté par leurs entraîneurs réputés, Kirk Ferentz et Mark Dantonio, au fil des saisons subpar qui auraient pu les condamnés ailleurs.

« En 2014, peut-être l’éclat était venu au large, » dit-il. « Cela peut être utile, en ce sens que si votre attentes de fans ne sont pas détraqué, ou votre plus grand rappel ne menace pas de refuser un chèque, qui est utile. »

Et après samedi, Baker pourrait prendre plaisir à une grande victoire et un succès limité de Barkley. Après avoir ramené le botté d’envoi de 97 verges pour un touché, Barkley se précipita pour un score de 36 verges, mais a fini avec 44 verges sur 21 courses.