Bitcoin Money Machines – L’avènement de l’Internet des objets Historique des cartes bitcoin Payment21®

Avec l’avènement de nouvelles monnaies numériques telles que Bitcoin, leur taux d’acceptation augmente rapidement chaque jour. Les gens commencent même à utiliser des bitcoins non seulement pour leurs achats en ligne, mais aussi dans le monde hors ligne. Par exemple, dans de nombreux endroits, vous pouvez désormais payer une chambre d’hôtel ou une tasse de café dans un café avec des bitcoins. free bitcoin hack android Selon coinmap.org, il existe actuellement environ 5 000 endroits hors connexion où vous pouvez dépenser vos bitcoins, et ce nombre augmente rapidement. Le développement de logiciels Bitcoin avance également à pas de géant, avec de nombreuses applications de portefeuille disponibles aujourd’hui. Ceux-ci peuvent être utilisés pour stocker des bitcoins et effectuer des paiements avec eux. Apple a modifié sa politique et finalement autorisé les applications liées au bitcoin dans son Appstore, ce qui ne fera que renforcer l’adoption généralisée de la crypto-monnaie.


Mais beaucoup de gens ne comprennent toujours pas où et comment obtenir des bitcoins pour pouvoir les utiliser.

Pour devenir un bon mineur, vous devez comprendre de nombreux détails et disposer de ressources importantes. L’augmentation de la valeur des bitcoins a incité de nombreuses personnes fortunées à se lancer dans l’action. Au total, ils ont investi des millions, voire plus d’un milliard, dans du matériel spécialisé. Cela rend difficile, voire impossible pour la plupart des gens de devenir des mineurs individuels. Autre obstacle, de nombreux mineurs ont subi des pertes importantes en raison de retards dans l’approvisionnement en équipements [1].

La deuxième option, qui consiste à offrir une option de paiement en bitcoins lors de la vente de produits ou de services, consiste à devenir un commerçant ou un pigiste qui accepte les paiements pour des services rendus en bitcoins. La plupart des gens trouveraient impossible de persuader leur patron de payer leur salaire en bitcoins, du moins dans le contexte actuel.

La seule option qui reste pour un utilisateur moyen consiste à acheter des bitcoins. Il existe de nombreux services qui connectent les vendeurs aux acheteurs, en fournissant des évaluations de qualité et de fiabilité. Mais il existe également de nombreuses plates-formes centralisées connues sous le nom d’échanges Bitcoin. Pour acheter des bitcoins, vous devez ouvrir un compte sur l’un de ces échanges et fournir des informations personnelles. Après l’effondrement de Mt.Gox, de nombreux services d’échange sont passés à une exploitation totalement conforme et fiable. Ils fournissent également des rapports d’audit volontaire et périodique conduits par des entités tierces pour prouver que les bitcoins qu’elles possèdent correspondent bien aux soldes des comptes de leurs clients. Les résultats de ces développements ont inclus des procédures de vérification de la clientèle beaucoup plus approfondies. Presque tout le monde doit scanner et envoyer au moins un passeport et une vérification d’adresse, et certains échanges vont même plus loin que cela. Ces procédures constituent de véritables obstacles qui empêchent de nombreuses personnes du monde entier d’entrer dans le monde du bitcoin. Il convient également de rappeler qu’il existe des millions de personnes non bancarisées sur les marchés émergents qui n’ont aucun moyen de faire des virements télégraphiques à une bourse Bitcoin, ce qui les empêche effectivement de participer.

Le processus devient beaucoup plus simple lorsque vous pouvez échanger de l’argent contre des bitcoins. Cela peut être fait avec ce que l’on appelle des guichets automatiques Bitcoin. Leur développement a été accéléré au milieu de 2013, avec l’introduction du premier guichet automatique Bitcoin à Vancouver, Canada, le 29 octobre de la même année. La machine a été produite par le fabricant Robocoin et a beaucoup attiré l’attention des médias. Au cours de son premier mois d’exploitation, il a traité plus d’un million de dollars en transactions.

À l’heure actuelle, il existe environ 25 fabricants de distributeurs automatiques de billets Bitcoin dans le monde, avec plus de 100 machines Bitcoin installées jusqu’à présent. Les joueurs les plus en vue sont Lamassu, Robocoin, Genesis1, BitAccess et Skyhook. Les emplacements des machines Bitcoin peuvent être trouvés sur la carte Bitcoin ATM. La distribution des machines est très large, les plus grandes concentrations se produisant en Amérique du Nord, en Europe, en Asie et en Australie. Les quatre villes les plus peuplées en nombre de machines Bitcoin installées sont les suivantes:

Tout le Bitcoin les machines peuvent être divisées en ces deux groupes. Certains d’entre eux sont des machines solides qui ressemblent beaucoup aux guichets automatiques des banques et qui permettent presque toujours d’effectuer des transactions dans les deux sens. Cela signifie que vous pouvez acheter des bitcoins avec de l’argent ainsi que vendre des bitcoins contre de l’argent. Robocoin et Genesis1 sont des exemples de tels distributeurs automatiques de billets Bitcoin à deux voies.

Les passionnés de technologies pensent que Bitcoin sera au cœur de l’Internet des objets (IoT). Il est supposé que tout le monde sera amélioré par l’IdO à l’avenir. Les corps et les esprits seront connectés via Internet à d’autres objets et personnes, et chacun sera amélioré au-delà des capacités humaines normales. Google Glass est un bon exemple d’application IoT déjà utilisée. Dans le contexte de Bitcoin, l’Internet des objets confère aux machines une identité numérique et les offres de services financiers leur confèrent également une fonction économique. La technologie Bitcoin est jugée nécessaire pour permettre aux guichets automatiques de communiquer entre eux sans intervention humaine directe. Dans un tel scénario, les guichets automatiques Bitcoin bidirectionnels pourraient se soutenir mutuellement en rechargeant automatiquement les dépôts en bitcoin à partir d’un lieu distant lorsque la réserve locale en numéraire est épuisée. Un tel processus IoT permet aux machines de devenir un nouveau type d’appareil participant intelligemment à l’économie aux côtés des entreprises et des particuliers.

Les guichets automatiques Bitcoin bidirectionnels pouvant gérer une grande variété d’opérations, ils sont enrichis de nombreuses fonctionnalités de conformité que l’opérateur de la machine peut facilement activer ou désactiver. Par exemple, certaines machines Robocoin utilisent des caméras, la numérisation de documents et même la numérisation de la veine palmaire. De nombreux utilisateurs ont critiqué Robocoin pour avoir ajouté des fonctionnalités aussi complexes qui pourraient effrayer les débutants en crypto-devises. Le lien vidéo suivant sert à illustrer ce point:

D’autre part, les fonctionnalités supplémentaires permettent au fabricant de garantir que l’opérateur peut utiliser la machine dans les environnements juridiques les plus restrictifs. Il convient également de rappeler que dans des environnements moins restrictifs, nombre de ces fonctionnalités peuvent être désactivées par l’opérateur.

Un nouveau type de guichet automatique bancaire Bitcoin est la machine à sens unique. Tout ce que vous pouvez faire, c’est acheter des bitcoins. Parce qu’ils ont tendance à être beaucoup plus petits et plus légers que les guichets automatiques traditionnels, ils sont généralement situés dans des endroits hautement sécurisés. Au lieu de Bitcoin ATM, ils sont communément appelés distributeurs automatiques Bitcoin. Parmi ces dispositifs, citons Lamassu (bien qu’il ait été ajouté plus tard dans la fonctionnalité bidirectionnelle via un support supplémentaire), la machine du projet Skyhook, Numoni (Singapour) et General Bytes (fabricant tchèque).

Une autre différenciation en Bitcoin Les guichets automatiques est par quelle crypto-devises ils prennent en charge. Tous les guichets automatiques Bitcoin prennent en charge Bitcoin car il s’agit actuellement de la principale devise de chiffrement. Certains Machines prend en charge d’autres pièces, telles que les guichets automatiques Genesis1, qui traiteront à la fois le Litecoin et le Dogecoin en plus du Bitcoin.

De nombreuses réglementations existantes entravent le développement ultérieur et l’acceptation plus large de Bitcoin. L’un des gros problèmes rencontrés par les opérateurs de guichets automatiques Bitcoin est la commande de l’équipement uniquement pour ensuite découvrir qu’ils ne sont pas en mesure de faire fonctionner la machine légalement. Lamassu indique que plus de 200 machines ont été expédiées, mais seule une fraction de celles-ci sont opérationnelles sur des sites permanents (environ 50 machines selon la carte ATM de Bitcoin précédemment citée). Les fabricants demandent généralement à leurs clients de signer une clause de non-responsabilité selon laquelle ils sont informés de toutes les obligations légales en matière d’exploitation de guichets automatiques Bitcoin et le font à leurs risques et périls.

Beaucoup de gens se demandent si utiliser un guichet automatique Bitcoin est une entreprise rentable. En moyenne, les GAB existants facturent environ 4 à 6% par transaction par rapport aux tarifs fournis par Bitcoin Exchanges. Ces frais sont toujours considérés comme élevés et devraient diminuer avec le temps, à mesure que le nombre de guichets automatiques Bitcoin et d’opérateurs concurrents augmentera. Pour le moment, le niveau de frais moyen est de 5% par transaction. Selon “bitsandmore“ utilisateur sur Reddit [2], le volume mensuel moyen des opérations de gestion du trafic par Bitcoin ATM s’élève à environ 100 000 $.

Cela générerait des revenus de 5 000 dollars par mois dans un bon emplacement. Les coûts supplémentaires seraient des frais de change si le processus d’achat / vente est organisé via une bourse Bitcoin, des services de gestion de trésorerie et la maintenance des équipements. Achetez bitcoin en ligne En supposant que ces coûts supplémentaires restent inférieurs à 1 000 dollars par mois, la machine générerait des bénéfices d’environ 4 000 dollars par mois. Il convient toutefois de noter que, dans certains pays, une navigation réussie dans le cadre juridique régissant les opérations ATM pourrait coûter jusqu’à 50 000 dollars à un opérateur, ce qui est souvent le cas aux États-Unis.

Le retour sur investissement dépend totalement de la machine choisie. Les guichets plus coûteux Robocoin ou Genesis1 bitcoin coûtent entre 15 000 et 20 000 USD par unité, tandis que les machines plus simples telles que Lamassu ou Skyhook coûtent entre 1 000 et 6 500 USD par unité. Les unités plus simples peuvent également générer moins de revenus car elles ne prennent en charge que les transactions à sens unique et sont normalement installées à l’intérieur de bâtiments (café, restaurants, points de rencontre, etc.), ce qui limite leurs heures d’ouverture.

L’un des obstacles auxquels sont confrontés les opérateurs de guichets automatiques bancaires Bitcoin consiste à trouver un emplacement approprié, ce qui les oblige à préciser leurs avantages pour les propriétaires de l’emplacement. L’hébergement d’un guichet automatique Bitcoin apporte des avantages indirects aux fournisseurs de sites. Le principal avantage provient de l’effet marketing. Étant donné que Bitcoin est considéré comme branché, tout nouveau site reçoit beaucoup d’attention de la part des médias. Cela se traduit par des visiteurs supplémentaires à l’emplacement. bitcoin converter inr C’est pourquoi les bars, cafés et restaurants branchés sont des lieux populaires pour les guichets automatiques Bitcoin.

En supposant que la machine génère des bénéfices de 4 000 USD par mois avec un investissement initial de 15 000 USD dans l’unité et 50 000 USD en frais juridiques, le recouvrement de la dépense initiale pourrait prendre 1,5 an. Bien entendu, si l’unité achetée se situe à l’extérieur du spectre et que l’opération n’entraîne aucun coût supplémentaire important, le retour sur investissement pourrait être réalisé en 3 mois seulement. En réalité, il faut environ 6 mois en moyenne pour atteindre le seuil de rentabilité. Les plus petites machines deviennent de plus en plus populaires. Skyhook a expédié 150 de ses machines au cours du premier mois [3]. Si le coût de son unité n’est que de 1 000 dollars et que l’utilisation de la machine n’entraîne aucun coût supplémentaire, il ne lui faudra que 20 000 dollars en transactions pour atteindre le seuil de rentabilité, ce qui pourrait facilement se produire en un mois dans un lieu populaire.

Les guichets automatiques Bitcoin ouvrent de nouvelles possibilités aux marchés émergents qui comptent un grand nombre de personnes sans compte bancaire. Jusqu’à récemment, les personnes non bancarisées n’avaient pas d’autre choix en ce qui concerne l’envoi de fonds que d’utiliser des services coûteux tels que Western Union, MoneyGram et autres. Il peut facilement coûter de 15 à 20% de la transaction pour un simple transfert de 100 $ à des proches à la maison. Bitcoin change complètement cette image car il peut facilement entrer sur les marchés émergents et facturer beaucoup moins de frais.

En supposant que ceux qui sont partis travailler à l’étranger pourraient réussir à acheter bitcoins pour renvoyer chez eux, le problème reste de savoir comment la famille va les utiliser. Après tout, l’adoption de Bitcoin par les marchands reste faible, en particulier dans les pays en développement. Cependant, plusieurs services intermédiaires ciblent déjà cette situation. Par exemple, BitPesa connecte les transferts Bitcoin au réseau d’argent mobile très utilisé de M-Pesa au Kenya. Cela ne coûte que 3% (plus des marges supplémentaires sur les taux de change), ce qui reste bien inférieur aux méthodes de versement traditionnelles. Avec de tels services, les utilisateurs destinataires reçoivent leur argent local (dans ce cas sur un mobile) et n’ont même pas besoin de savoir que le transfert a été effectué à l’aide du protocole Bitcoin.

Les guichets automatiques Bitcoin pourraient également jouer un rôle utile. En supposant qu’il y ait deux voies Bitcoin Dans les guichets automatiques installés dans la ville du destinataire, la famille pouvait facilement convertir l’argent numérique en argent fiduciaire presque immédiatement après le transfert du transfert par l’expéditeur. Oui, les tarifs pour les transactions Bitcoin ATM sont assez élevés en ce moment (environ 5% en moyenne), mais ils pourraient baisser à mesure que la concurrence s’intensifie. Néanmoins, 5% est bien inférieur aux transferts électroniques traditionnels et les transactions sont également presque instantanées.

Les fabricants de Bitcoin ATM vont déjà dans cette direction. Robocoin a récemment annoncé la transformation de tous ses guichets automatiques Bitcoin en un «réseau mondial de cash ATM de Bitcoin» [4]. L’idée de base est que les utilisateurs créent des comptes avec Robocoin non seulement pour acheter et vendre de l’argent facilement, mais aussi pour envoyer de l’argent à d’autres. Cela signifie essentiellement que n’importe qui peut facilement envoyer de l’argent de l’autre côté de la planète en quelques secondes et que le destinataire peut retirer de l’argent immédiatement en devise locale.

Lamassu, un autre fabricant de machines Bitcoin de premier plan, a récemment annoncé l’introduction de logiciels à code source ouvert pour ses machine [5] Cela permet aux développeurs externes de créer des applications permettant aux utilisateurs d’envoyer des argent à l’étranger en utilisant la machine Lamassu. Il sera fascinant de voir si c’est la technologie propriétaire ou à source ouverte qui prend le dessus dans cette compétition.

En conclusion, il est clair que les crypto-monnaies sont sur le point d’avoir un impact très large sur le paysage des services financiers et la manière dont les transactions se déroulent dans le monde entier. Ils ont le potentiel de rendre le monde plus ouvert et connecté financièrement, tout comme les réseaux de médias sociaux l’ont fait sur le plan personnel.

Vladimir Bakhirev travaille pour une société de technologie de paiement basée en Suisse. Il est titulaire d’un MBF de l’Université de Saint-Gall et possède une vaste expérience dans le secteur bancaire en tant que chef de projet. Les nouvelles technologies dans les domaines du traitement des paiements et des envois de fonds, en particulier les monnaies cryptographiques, comptent parmi ses principaux intérêts.