Alors que les partisans d’embrayage à pailles, le bilan de démonétisation est inondé avec de l’encre rouge – le fil comment acheter Bitcoin en Inde

Depuis l’annonce surprise du premier ministre Narendra Modi il y a un an, démonétisation a été la question la plus chaudement débattue en Inde. Modi et les membres de son gouvernement ont donné une série de justifications pour le mouvement brusque, d’un décalage sol à l’autre que chacun à son tour a perdu son attrait émotionnel i Bitcoin à RIN. Un an après le déménagement, il est possible de faire une évaluation objective de son impact.

première justification de Modi était qu’il détruirait un grand amas d’argent noir. D’une certaine manière qu’il n’a jamais expliqué, cela lui permettrait de mettre des milliers de roupies dans les comptes bancaires des pauvres. En fait, très peu d’argent noir a été détruit: seulement Rs 16,800 crore vieil argent n’a pas se convertir en nouvelles.


Inutile de dire, pas d’argent est venu dans des comptes bancaires.

Sa deuxième justification est qu’il couperait les fonds pour les terroristes Bitcoin vérificateur. Cela aussi n’a pas eu d’impact perceptible sur le « terrorisme » au Cachemire, mais même si eu, le succès aurait duré un peu jusqu’à ce que l’ISI du Pakistan a pu forger les nouveaux billets de banque. Sa troisième justification, qu’il déraciner l’argent noir en forçant des sociétés fictives dans les transactions se livrant Benami sur la place publique a une certaine validité, le gouvernement a désinscrit plus de 217.000 entreprises et disqualifiés 319.000 administrateurs.

Mais alors que ce balayage drastique est la bienvenue, il est difficile de voir comment il se rapporte à démonétisation. Cette opération de nettoyage a été fait par le ministère des Affaires générales, et il est difficile de voir pourquoi le désherbage des entreprises qu’il avait produit aucune déclaration ou des comptes annuels n’a pas pu faire sans l’aide de démonétisation.

affirmation finale de Modi, que démonétisation a été un pas de géant vers une économie sans argent liquide, est également ouverte à la question, car si les deux le nombre de contribuables et les recettes fiscales ont augmenté, ni a quitté de manière significative de la tendance à long terme en Inde. L’indicateur le plus univoque d’une transition vers une économie numérique aurait été une forte augmentation du nombre de cartes de crédit en cours acheter Bitcoin de paypal. Mais après une petite hausse de 829 millions de cartes de débit et de crédit en Octobre 2016-886000000 en Mars 2017, ce qui a retombé à 853 millions en Septembre 2017, soit une augmentation de seulement 3,1% sur 11 mois.

Dans l’ensemble, donc, démonétisation a entraîné, au mieux, des améliorations marginales en matière de conformité fiscale et la numérisation, mais à quel prix? Il est quand nous dressons le débit du bilan que le décompte se fortement négatif.

Tout d’abord, si bien intentionnée ou non, démonétisation a été mal bâclé et donc imposé non seulement de graves difficultés, mais aussi inutiles sur les pauvres du pays. Si l’intention était de détruire des hordes d’argent noir, demonetising alors les Rs 1000 billets auraient pu être justifiées, mais demonetising 500 Rs était peu courte criminelle. Pour en termes de valeur d’ici 2016, les 500 roupies a été le plus fortement utilisé billet de banque dans le pays, ce qui représente 45% ou Rs 7,89,000 valeur crore de la monnaie totale, tandis que Rs 1000 notes composées Rs 6,32,000 crore. Une meilleure étape aurait été de délivrer Rs 5000 et Rs 10.000 notes auxquelles l’argent noir sous forme de liquidités seraient venus flocage, puis les retirer de la circulation tout à fait.

Mais Modi était pressé; les élections cruciales Uttar Pradesh étaient seulement trois mois seulement et il avait besoin de faire quelque chose de dramatique pour vous assurer que le BJP gagnerait. Alors il a sauté personnellement le pistolet. Il y a une abondance de preuves que les mécanismes de la banque centrale, dont le gouverneur Urijit Patel, ne l’approuvait pas un Bitcoin en dollars. Dans les quinze jours après démonétisation, il a refusé de dire un seul mot à l’appui, ce qui laisse des affaires économiques du ministère des Finances secrétaire de le défendre jour après jour devant les médias.

Comme si cela ne suffisait pas à courte vue, non seulement eu des nouvelles notes qui remplacerait l’ancien pas été imprimés, mais le gouvernement ne se souvenait pas que ni les nouveaux Rs 500 ni la note Rs 2000 était de la même taille que les anciens. Donc, ils ne pouvaient pas être distribués avant avaient été recalibré tous les distributeurs automatiques de billets millionnaires. Cette prolongeait la pénurie de liquidités dans l’économie: plus tard que le 28 Avril, 2017, seulement 90% de la monnaie retirée avait été remplacée Bitcoin programme minier. A cette époque, une centaine de personnes sont mortes en essayant d’obtenir leur argent des banques.

Qu’est-ce démonétisation atteindre réellement? La réponse est simple: en réduisant fortement la masse monétaire dans l’économie, il a provoqué une énorme réduction immédiate de la génération du produit national brut (PNB). De combien peut être compris en l’examinant à travers la lentille de la théorie quantitative de Fisher de l’argent? Le postulat fondamental de cette théorie est résumée dans l’équation MV = PT où M est l’offre de monnaie; V est la vitesse de circulation ou le nombre de fois l’argent change de mains au cours d’une année; P est le niveau moyen des prix de tous les produits sur le marché et T est le nombre total de transactions de vente au cours d’une année.

Après avoir éliminé le double comptage (ce qui se produit, par exemple, quand un produit intermédiaire tel que l’acier est d’abord vendu comme de l’acier, puis revendu dans le cadre d’une voiture), PT est le PNB d’un pays. Ainsi, lorsque M piquées, le PNB doit passer par la même proportion bureau de change Bitcoin. De combien cela va vraiment vers le bas dépend de la proportion du total des transactions qui sont effectuées en espèces, contre par virement bancaire. En Inde, alors que 90% du volume des transactions est estimée à en espèces, puisque la plupart des grands billets et des ventes en vrac à l’extérieur ont lieu agricole par les banques, la valeur de la transaction en espèces est dans le quartier de 68%. La démonétisation de 86% de la trésorerie de l’Inde aurait dû réduire PT, et donc le PNB, de 58%.

Combien de temps a duré cet impact dépendrait de la rapidité avec laquelle les notes démonétisé sont remplacées. remplacement complet n’a pas eu lieu jusqu’à un certain temps en mai, donc en supposant que la pénurie moyenne de trésorerie estompée uniformément à zéro au début de mai, la réduction moyenne du PIB aurait donc dû être environ 29% au cours de ces six mois et demi de cette – 14% – pour toute l’année. Alors, comment le gouvernement a pu affirmer que le seul impact a été une baisse de la croissance du PIB de 7,3% en Juillet à Septembre à 5,7% 2016 en Avril à Juin de cette année?

Une partie de la raison est que les employeurs et les travailleurs du secteur non structuré ont eu recours à des stratagèmes désespérés à la marée sur la pénurie de liquidités. Jusqu’au 31 Décembre, la date limite pour la conversion de vieilles notes dans de nouveaux employeurs dans la construction, d’autres secteurs non syndiqués de l’industrie et du commerce, a continué à payer leurs travailleurs avec les anciens billets de banque en les laissant à la file d’attente aux banques d’échanger toutes les semaines prévision de taux Bitcoin. De nombreux fournisseurs dans les villes ont utilisé ce répit pour installer des machines de carte de crédit ou vous inscrire à Rupay ou d’autres portails de paiement en ligne. Tout cela a contribué à soutenir la masse monétaire et donc de réduire le choc. D’ici le 31 Décembre, lorsque l’installation de conversion a été retirée, environ la moitié des anciens billets avaient été remplacés.

Mais la deuxième raison la plus importante est que le Bureau central de la statistique repose toujours sur l’extrapolation des taux de croissance du secteur formel au secteur informel pour estimer les taux de production et la croissance dans une grande partie de celle-ci. Ses projections en Décembre 2016 que la croissance du PIB serait tout au long de l’exercice, à Mars 2017, a déclaré explicitement comment transformer Bitcoin en espèces. Il n’a pas, par conséquent, ont une façon d’estimer l’impact d’une catastrophe qui ne frappe que le secteur informel.

Comment sérieusement cela peut fausser ses estimations préliminaires a été démontré par la fiducie de l’accident de l’Inde en 2000. Cela n’a pas été reflétée dans les chiffres du PIB de l’Inde jusqu’à 16 mois plus tard parce que le CSO utilisé pour calculer la croissance dans le secteur financier non bancaire en extrapolant à partir de la données pour le secteur bancaire. Lorsque l’accident a été pris en compte, les estimations de croissance du PIB ont dû être réduites de 1,1%.

L’impact de la démonétisation n’est devenu évident lorsque l’enquête économique, Volume 2, a noté que l’Inde rurale était en proie à la déflation, car tandis que la production agricole a augmenté de 2,3%, sa valeur a augmenté de seulement 0,3%. Cela signifiait que les prix moyens ont baissé de 2%.

La baisse reflète le manque de pouvoir d’achat dans l’économie rurale et a aidé à compléter l’histoire de démonétisation est l’exploitation minière Bitcoin la peine 2016. Après l’installation de conversion de note a été retirée, la construction et l’industrie du secteur non structuré ne pouvaient plus payer leurs travailleurs, pour la plupart des travailleurs migrants d’autres Tates. Donc, face à avoir à choisir entre rester dans les villes et scrabbling pour le travail, et rentrer à la maison dans leurs villages pour gagner leur vie sur ce qu’ils avaient sauvé jusque-là, la plupart d’entre eux ont choisi ce dernier.

Pendant des semaines en Janvier, par conséquent, les journaux ont rapporté que les flux de travailleurs migrants rentraient chez eux. Quand ils sont revenus, de nombreux travaux ont cherché sous la garantie de l’emploi rural Mahatma Gandhi Loi (MGNREGA) url piscine minière Bitcoin. Cela se traduit par une augmentation de 30% du nombre de demandes d’emplois MGNREGA. Mais MGNREGA a seulement 100 jours de travail. Ainsi, au début de l’été, ce flux de revenus trop tarie. C’est alors que la forte baisse de leurs économies d’argent a commencé à se traduire par une baisse de leur pouvoir d’achat.